L’aventure continue…ailleurs…

2 11 2009

Vous l’avez remarqué, je ne poste plus depuis plusieurs mois. Car c’est derniers temps étaient consacrés à la création de ma petite entreprise. Gourmantines est né….et vous propose des fruits, légumes, épicerie bio d’excellente qualité !

Si cela vous interresse, venez jeter un oeil

J’y tiens également un blog sur lequel vous continuerez à trouver des infos trés intéressantes !

A trés bientôt !





Jusqu’où va le droit à l’information ?

23 06 2009

Le MDRGF (Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures) qui avait publié le 24 novembre 2008 une enquête (dont j’avais parlé sur ce blog) sur les résidus de pesticides contenus dans le raisin de table, se voit attaqué en justice par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisin de Table (FNPRT) pour dénigrement de la production de raisin de table.

Pour beaucoup cette assignation représente une atteinte au droit à l’information. L’indemnisation demandée pour "préjudice" de 500 000 € ne vise qu’à empêcher l’association d’exercer son activité puisque bien entendu, elle n’a pas les moyens de payer une telle somme.

Sur le site MDRGF se trouvent toutes les informations concernant ce procès et également sur le moyen de les soutenir. Signez et faites signer l’Appel à soutien sur le site MDRGF . Cet appel a déjà reçu plus de 10 000 signatures en quelques jours !

Vous pouvez aussi signer la cyberaction sur la liberté d’expression à l’adresse :

http://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=412





La Bio fait son chemin, l’horizon s’élargit

8 06 2009

Consommer bio, c'est voir plus loinA l’occasion du 10ème anniversaire du Printemps BIO qui se déroule du 1er au 15 juin 2009, l’Agence Bio a diffusé les résultats de sa nouvelle enquête.

- En 2008, le chiffre d’affaires du marché alimentaire bio a atteint 2,6 milliards d’euros contre 1,6 milliard en 2005. Les ventes au consommateur final, qui jusqu’ici enregistraient des hausses annuelles de 10% ont progressé de 25 % en 2008 .

- Face à cette demande les agriculteurs et entreprises se mobilisent: l’agriculture biologique a enregistré +36,4 % d’augmentation de surfaces en conversion.

- Les Français consomment bio chez eux et également hors domicile. Début 2009, 36% des restaurants collectifs déclaraient servir des repas bio à leurs convives, au moins de temps en temps et, d’ici 2012, ce taux devrait passer à 71%.

- Une croissance des ventes de produits alimentaires bio dans tous les secteurs  : En 3 ans, les ventes de lait bio ont doublé et celles des oeufs bio quasiment. D’un niveau encore modeste, les produits traiteurs et de l’aquaculture bio ont eu les plus forts taux de croissance devant les surgelés (doublement)

Pour en savoir plus :

Le dossier de presse Agence Bio – 06/2009

Printemps bio du 1e au 15 juin 2009





Oui au bio dans ma cantine

7 06 2009

A l’issue du Grenelle de l’environnement, il a été décidé de passer à 20% de bio dans les cantines à l’horizon 2020.
Le WWF-France agit dès à présent, en lançant la première campagne nationale pour l’introduction de produits issus de l’agriculture biologique locale dans les cantines scolaires. Avec la campagne « Oui au bio dans ma cantine » le WWF-France appelle tous les parents d’élèves à se mobiliser le 18 juin pour convaincre le maire de leur commune de privilégier les produits issus de l’agriculture biologique dans chaque cantine scolaire et de mettre en œuvre des mesures concrètes pour inciter les agriculteurs de son territoire à passer au bio.

Pour la santé de vos enfants et pour préserver la planète, dites « Oui au bio dans ma cantine » !

Pour en savoir plus : http://www.ouiaubiodansmacantine.fr

oui au bio





Touche pas à mon riz !

20 05 2009

main-basseBayer, le géant allemand de l’agrochimie, a développé un riz GM, tolérant à de fortes doses d’un herbicide toxique, le « glufosinate ». Cet herbicide est considéré si dangereux pour la santé humaine et l’environnement qu’il va être prochainement interdit en Europe.

Dans les semaines à venir l’Union européenne doit décider si ce riz GM sera autorisé en Europe, mis en vente dans nos supermarchés et ainsi se retrouver dans nos assiettes. Si l’Union européenne l’autorise, les agriculteurs aux Etats-Unis et dans d’autres parties du monde seront incités à le cultiver.

Les portes pour une contamination généralisée de notre alimentation seraient alors grandes ouvertes.

Signez maintenant l’appel contre le riz GM qui sera remis dans les semaines à venir à la Commissaire européenne à la santé Androulla Vassiliou !





Se méfier du bio….et surtout des idées reçues !

19 05 2009

Le marché du bio est porteur et progresse de 10% chaque année.

De quoi en énerver certains qui s’évertuent à penser que le BIO n’est qu’une campagne marketing rondement menée par des industriels avides et sans scrupules.

Certes il est très facile de contenter sa conscience en remplissant son caddy de supermarché de produits labélisés BIO, en s’y prenant plutôt bien et en choisissant des marques BIO de distributeurs on peut même ne pas payer beaucoup plus cher.

Tant que des personnes penseront que consommer bio se borne à troquer des produits conventionnels purement et simplement par des produits BIO, on s’en tiendra en effet à une basique campagne verte sans intérêt.

Le BIO c’est une autre façon de consommer et de cuisiner, c’est éviter les produits transformés pour privilégier les produits bruts à cuisiner, c’est consommer moins mais mieux, c’est se poser des questions sur la provenance des aliments, le nombre de kilomètres parcourus, les conditions de travail des producteurs, les conditions d’élevage des animaux, les emballages utilisés, la saisonnalité des produits….

En ce qui concerne l’élevage justement, j’ai failli tomber de ma chaise en lisant un article de Nadine Herzog sur Axonpost.com. Le slogan de ce site est « Il faut toujours se méfier des consensus et des idées reçues ». Jusque là, ça me va ! Mais en lisant les articles de cette journaliste, je constate qu’il s’agit plutôt de descendre les bienfaits du BIO et de l’écologie sans aucun argument factuel.

Dans cet article cette soit-disante ex obsessionnelle-accro-du-bio, parlant de l’élevage des animaux destinés à la viande sous le label Bio, avance que « le fait qu’ils aient été élevés bio veut tout simplement dire qu’ils ont consommé de la nourriture bio pendant leur croissance, point à la ligne. Ils peuvent très bien avoir été élevés dans des environnements confinés sans jamais voir le soleil, et pourtant, ils sont certifiés bio. Par la suite, ces animaux seront conduits par camions à des centaines de kilomètres vers des abattoirs, et à ce niveau, il n’y a strictement aucune règle qui dicte comment on doit faire de l’abattage bio. ».

Je trouve dommage d’avoir été « obsédée » par le bio et de ne pas s’être renseigné un peu plus sur ce que cela voulait dire ! En l’occurrence l’élevage bio ne se contente pas de donner de la nourriture bio aux animaux ! Le label encadre également les conditions d’élevage, de transport et d’abattage. A ce propos la PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme) s’est attaché à comparer le cahier des charges Bio et Label Rouge en termes de bien-être de l’animal. La PMAF met en avant les avantages, inconvénients et points à améliorer des deux labels. Le consommateur pouvant ainsi agir en connaissance de cause.

Mise à jour du 20/05/2009 : Aprés être retournée voir les commentaires sur Axonpost.com, il s’est avéré que Nadine Herzog vit aux Etats-Unis et là-bas la réglementation sur l’élevage des animaux en agriculture bio est différence. J’ai donc été, à tort, un peu virulante à son égard. Cela nous aura en tout cas permis d’aborder un point important concernant la réglementation Bio en France.





Tours de cuisine

18 05 2009

Tour de cuisine

Si vous êtes sur Paris, voici des cours de cuisine d’un genre nouveau où l’on peut venir préparer ses repas tout en recevant conseils, tours de mains et astuces.

Ma route a croisé celle d’Alexandra Ruegg, créatrice de Tours de Cuisine, lors d’un cours de cuisine à L’atelier des Sens. Comme souvent le concept vient droit des Etats-Unis où il existe depuis plusieurs années et attire des foules de ménagères débutantes ou confirmées, souhaitant transformer un moment utile en un moment agréable et convivial.

Le concept est très simple : Choisissez vos recettes sur Tours de Cuisine.com, réservez et venez cuisiner !

Tours de Cuisine vous attend, seul ou à plusieurs, débutants, amateurs ou passionnés.
Venez cuisiner de délicieuses recettes que vous dégusterez en famille ou entre amis.

Ne faites plus vos courses !
Cuisinez-les directement chez Tours de Cuisine !
Tous à vos casseroles, fouets et fourchettes !

Tours de Cuisine
90, rue de la folie Méricourt 75011 Paris
01 55 28 57 02
09 60 35 19 86
contact@toursdecuisine.com
www.toursdecuisine.com








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.