Une exposition à croquer au Musée Mac/Val

27 03 2008
Expo à croquer

Gilles Stassart, le directeur du restaurant Le Transversal a créé un concept nouveau : les visites gustatives. Amateurs d’art ou de sensations fortes, curieux et gourmands, chacun peut découvrir les œuvres du musée d’une façon originale. Les bouchées ne sont jamais les mêmes afin de conserver l’effet de surprise. Les visites ont lieu tous les premiers dimanches de chaque mois et sont gratuites. Attention, succès oblige, il faut réserver sa place.

Voir le reportage vidéo sur l’internaute.

Le restaurant du tout nouveau MAC/VAL (Musée d’Art contemporain du Val-de-Marne) est bien plus un lieu de rencontre entre l’art et la cuisine qu’une simple cafétéria de musée. A midi, la formule « garde-manger » invite à marier des produits bruts selon nos envies (les moins imaginatifs pourront se faire aider par la maison). La Variation du jour s’amuse à nous surprendre avec un plat que l’on croyait traditionnel, une cuisine de bistrot revisitée. Le plat d’exposition (en rapport avec l’œuvre de l’exposition temporaire du musée) se révèle quant à lui être une expérience tant visuelle que gustative. Le soir, Le Transversal réserve encore de nombreuses surprises avec son menu dégustation de miniatures. Un restaurant avant-gardiste et gourmand, profondément lié à la création artistique contemporaine.





Assiette surprise de confiture d’échalottes sur pain toasté, oeuf poché et salade à la vinaigrette de lavande

27 03 2008

Le soleil tardant à venir sur nos têtes parisiennes j’avais envie d’en mettre un peu dans mon assiette.
J’étais donc à la recherche d’inspiration fleurie et méditérannéenne. Dans mes étagères trainent des petites bouteilles de sirops de rose, de lavande et de figues dont je ne savais trop quoi faire et qui pourtant sont déliceux.

Le déclic c’est passé ici. Cette vinaigrette au sirop de violette m’a mis l’eau à la bouche. Comme je n’avais pas de sirop de violette je l’ai avantageusement remplacé par du sirop de lavande.

Confiture échalottesEt pour aller jusqu’au bout du sucré/salé j’ai décidé de compléter ce plat avec une confiture d’échalottes que j’ai trouvé au salon du terroir de St Cloud. Cette confiture est fondante à souhait et si je m’écoutait je la mangerais à la petite cuillère!

Voici donc l’assiette surprise de confiture d’échalottes sur pain toasté, oeuf poché et salade à la vinaigrette de lavande.

Assiette sucrée/salée

Lire le reste de cette entrée »





Aujourd’hui je démarre mon référencement en commençant par Paperblog

27 03 2008

Paper Blog met en avant les meilleurs articles parmi les millions publiés chaque jour sur la blogosphère. Chacun peut proposer son blog gratuitement pour gagner en visibilité. Les articles sont classés suivant une thématique. Par leur navigation et leurs actions (votes, classements, ajouts de mots clefs) les internautes permettent d’ajuster les premiers tris et d’améliorer les classements.

Paper blog a également noué des partenariats avec des Groupes de Presse et autres diffuseurs afin de diffuser le plus largement possible les articles et satisfaire leur objectif de permettre à davantage de lecteurs de lire les meilleurs articles.

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo lilou78.





Pari fermier de printemps

27 03 2008
Pari fermier

À l’occasion de son premier salon gourmand de l’année, du 4 au 6 avril 2008, « Pari Fermier » regroupe au Parc Floral de Paris 100 fermiers indépendants, créatifs et surprenants, engagés dans une agriculture durable et responsable. Venus de toutes les régions de France, ils présenteront leurs dernières spécialités, associant produits authentiques et saveurs inédites. Les enfants seront à la fête durant le week-end avec, au programme, le jardin des petits artistes, une animation pour apprendre à faire de la musique avec les plantes, des expositions de sculptures végétales, etc.

En savoir plus : www.parifermier.com





Participez au grand concours photos Dorépi !

26 03 2008

Dorepi Tous les passionnés du pain sont invités à prendre leur appareil pour proposer une photo imaginée sur le thème “Dorépi, l’amie du quotidien”. La baguette Dorépi est de tradition française, elle mesure environ 45 cm, pèse 250 g et se caractérise par un dessin créé par trois coups de lame donnés avant la cuisson : deux petits aux extrémités et un grand au centre, à l’horizontale. Pour participer au concours, il suffit d’envoyer jusqu’à 3 photos mettant en en scène la baguette Dorépi, avant le 15 avril 2008. À gagner, des appareils photo reflex numériques ou des dîners gastronomiques. Un exposition des douze meilleures clichés se tiendra à Tours au mois de mai.

En savoir plus : www.flanine-dorepi.com





Vos « paniers fraîcheur » en rentrant du bureau !

26 03 2008

panier fraicheur sncfEn cette période morose de pouvoir d’achat en baisse, voici une initiative que je trouve très intéressante et qui je l’espère sera suivie sur l’ensemble de la région parisienne. A force de voir les produits frais en constante hausse des prix dans les supermarchés ou même sur les étales de marchés, on aurait de plus en plus envie de s’approvisionner directement chez le producteur afin de cesser d’enrichir les intermédiaires à nos dépends.

Sur une initiative de Transilien en partenariat avec la Chambre d’Agriculture d’Ile de France, des producteurs de fruits et légumes testent ce nouveau concept sur quatre gares parisiennes (Suresnes, Puteaux, Conflans Sainte Honorine et Versailles Montreuil) depuis le moi de mai 2007.

Le concept de « paniers fraîcheur »

 

Quoi de plus agréable que de rentrer du travail et pouvoir prendre sur son passage de savoureux paniers de fruits et légumes de saison !

Ces paniers sont distribués en abonnement ou en achat ponctuel par les producteurs locaux qui récoltent leurs fruits et légumes à maturité et ultra-frais et proposent deux tailles de paniers (un panier familial pour environ 4 personnes et un plus petit pour une à deux personnes).

Pour en savoir plus, consultez le site de la chambre de l’agriculture IDF.

Dans le même esprit, je vous parlerai également cette semaine de l’AMAP (association de maintien de l’agriculture paysanne) dont j’ai découvert la permanence de Carrières Sur Seine vendredi dernier.





Qui apporte les oeufs de Pâques ?

20 03 2008

Oeufs_paquesPâques est une fête mobile qui se fête entre le 22 mars et le 25 avril. C’est une fête religieuse qui commémore le passage de la Mer Rouge pour la religion juive et la résurrection de Jésus pour la religion chrétienne C’est aussi une fête païenne qui annonce l’éveil du printemps.

Pourquoi offre t’on des œufs en chocolat à Pâques ?

Cette tradition remonterait à l’Antiquité. Déjà, les Egyptiens et les Romains offraient des oeufs peints au printemps car ils étaient le symbole de la vie et de la renaissance. L’Eglise ayant instauré au IVe siècle l’interdiction de manger des oeufs pendant le Carême et les poules continuant à pondre, les oeufs pondus depuis le début du Carême – n’ayant pas été mangés – étaient alors décorés et offerts. De nos jours, le jeûne n’est plus observé aussi strictement mais la tradition d’offrir des oeufs, y compris en chocolat, est restée.

Qui apporte les oeufs?

Les cloches, le coq, la poule ou le lapin? Certes le lapin est tout aussi incapable de pondre un oeuf qu’une cloche ou qu’un coq, mais d’une manière ou d’une autre, il est symbole de fécondité et de vie. Le mythe du printemps, de la renaissance est donc encore présent.

Le Paradis du Chocolat

Voici l’occasion de voir une petite vidéo sur Pierre Jouvenal, artisan maître chocolatier. La maison Jouvenal se transmet de père en fils depuis 1912. Suivons-le lors de la confection d’une pièce magnifique tout en chocolat spécialement conçu pour pâques. Il nous fait également partager sa passion du chocolat à travers l’univers qu’il a créé au Paradis du chocolat, un musée du chocolat à La Côte Saint André.

Photos : Flick.com





En mars : découvrez la mangue

20 03 2008

Soupe de mangue aux 4 épices

Soupe_mangue_4epices_2

Temps préparation : 10 minutes
Temps cuisson : aucun
Infusion : 15 minutes

Une façon originale de découvrir la mangue.  Laissez vous surprendre par la saveur subtile des épices. Lire le reste de cette entrée »





Coup de coeur au salon Vivre Autrement

17 03 2008

Le salon Vivre Autrement vient de fermer ses portes. 400 exposants se sont réunis pour nous proposer de consommer bio et équitable.

Je me suis rendue au salon pour visiter la partie gastronomique et j’ai particulièrement flashé sur 2 producteurs. Laissez moi faire les présentations…

CHOC’FLEURS

ChocFleursChristian Guilleminot, propriétaire de l’exploitation Guilleminot-Chamboul’tou dans la région Centre, produit des articles bio originaux à base de plantes sauvages. Cet agriculteur reconverti et particulièrement jovial, c’est spécialisé dans les plantes sauvages et les graines de chanvre. Avec ces ingrédients, il fabrique des sablés et des chocolats aromatisés aux orties, à la menthe, à la reine des prés, des pâtes au gingembre.

Cet assemblage est particulièrement détonnant. J’ai pu gouter du chocolat noir et fleur d’hybiscus, un chocolat noir datte/orange confite/graine de chanvre/ortie, un chocolat au lait datte/citron confit, un chocolat noir noix de coco/figue séchée/graines de chanvre/ortie, un chocolat blanc banane/gaines de chanvre/reine des prés. Mon préféré (autant pour le goût que pour l’esthétique) : chocolat blanc/graines de chanvre/mauve de mauritanie.

On ne sait que choisir et on n’a qu’une hâte venir découvrir de nouveaux mélanges au prochain salon Vivez Nature qui aura lieu à La Villette du 22 au 26 mai 2008 !

Interview de Christian Guilleminot, agriculteur biologique

DSC04443_2

 


LA ROUTE DES COMPTOIRS

IMG_3114_2

Depuis 1997 La Route des Comptoirs importe des thés et plantes certifiées bio. Ces créateurs d’infusions recherchent, inventent et testent tout au long de l’année de nouveaux mélanges (à ce jour une centaine de variétés de thés natures ou aromatisés).

Toutes les préparations sont aromatisées selon des méthodes artisanales et les plantations sont choisies pour avoir des méthodes de travail « humaines » et si possible labellisées en commerce équitable. De plus les thés en 100g sont conditionnés par une équipe de travailleurs handicapés dans un CAT (centre d’entraide au travail). Après avoir humé d’innombrables mélanges tous plus enivrants les uns que les autres je me suis laissé tentée par le thé blanc à la rose et sa saveur douce et fleurie, par le thé noir aux fruits rouges pour sa note fruitée et enfin par le thé rouge (Roïbos) aux agrumes et sa jolie couleur rouge cuivrée.

Connaissez-vous la différence entre le thé blanc, le thé vert, et le thé noir ?

Pour commencer, ces 3 thés viennent de la même plante, le théier.

DSC04468Le thé blanc est celui qui connait la transformation la plus faible. De jeunes feuilles sont cueillies avec les bourgeons, puis séchées le jour même. La différence avec le thé vert consiste donc en l’absence de flétrissage, de torréfaction et de roulage. Il demande une infusion assez longue (jusqu’à 10 minutes) avec une eau de source entre 60 et 70 degrés Celsius.

Le thé vert, très populaire en Chine et au Japon, où il est réputé avoir les propriétés thérapeutiques les plus efficaces. Après la cueillette, les feuilles sont séchées puis chauffées à haute température. Elles sont ensuite roulées et séchées plusieurs fois. Le séchage selon la méthode chinoise utilise des bassines de cuivre placées sur le feu, alors que les Japonais pratiquent le séchage à la vapeur.

Contrairement au thé vert, le thé noir peut se conserver plusieurs années sans perdre sa saveur. DSC04467Il est donc plus facilement transportable et commercialisable. Ces raisons ont fait longtemps préférer ce thé en Occident. Il contient aussi plus de caféine. Le thé noir est fabriqué selon le procédé « orthodoxe » ou le procédé « CTC », deux modes de fabrication mis au point par les Anglais au XIXe siècle.

Et le thé rouge ? En fait le thé est plus communément appelé « Roïbos » (buisson rougeâtre en afrikaans), naturellement sans théine, il est riche en nutriments, minéraux, et flavonoïdes et est bon pour la digestion. Contrairement aux apparences le Roïbos n’est pas de la même famille que le théier, bien que ces feuilles fermentées se ressemblent. Il pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cedarberg, situées au nord de la ville du Cap.

On lui attribue différentes vertus médicinales : la cure de l’asthme, des allergies, l’insomnie, la constipation ou l’eczéma.

On peut retrouver la Route des Comptoirs sur internet ou dans leur boutique du 17e à Paris.





En mars : cuisinez le chou

12 03 2008

Choucroute chinoise

IMG_3072

Temps préparation : 10 minutes
Temps cuisson : 15 minutes
Marinade 1 nuit
Coût : 4.47€ par personne

 

ChouVoilà  un plat de terroir qui fait un bien grand détour pour se transformer dans nos assiettes, pensez-vous ? Que nenni ! Le chou de la choucroute, coupé finement, est fermenté grâce à des bactéries naturellement présentes dans ce légume. Ce procédé nous aurait été rapporté par Attila qui l’aurait lui-même découvert dans une contrée isolée de Chine. Lors de cette fermentation le chou perd environ la moitié de sa masse et se concentre en vitamines et sels minéraux.

Le chou est un des légumes le moins énergétique (22 kcal/100g), riche en vitamines C,  vitamine E, provitamine A, antioxydants et potassium et en fibres (3.4g/100g).
Testez et découvrez la viande marinée, presque caramélisée relevée par le chou légèrement acidulé.

Lire le reste de cette entrée »