Coup de coeur au salon Vivre Autrement

17 03 2008

Le salon Vivre Autrement vient de fermer ses portes. 400 exposants se sont réunis pour nous proposer de consommer bio et équitable.

Je me suis rendue au salon pour visiter la partie gastronomique et j’ai particulièrement flashé sur 2 producteurs. Laissez moi faire les présentations…

CHOC’FLEURS

ChocFleursChristian Guilleminot, propriétaire de l’exploitation Guilleminot-Chamboul’tou dans la région Centre, produit des articles bio originaux à base de plantes sauvages. Cet agriculteur reconverti et particulièrement jovial, c’est spécialisé dans les plantes sauvages et les graines de chanvre. Avec ces ingrédients, il fabrique des sablés et des chocolats aromatisés aux orties, à la menthe, à la reine des prés, des pâtes au gingembre.

Cet assemblage est particulièrement détonnant. J’ai pu gouter du chocolat noir et fleur d’hybiscus, un chocolat noir datte/orange confite/graine de chanvre/ortie, un chocolat au lait datte/citron confit, un chocolat noir noix de coco/figue séchée/graines de chanvre/ortie, un chocolat blanc banane/gaines de chanvre/reine des prés. Mon préféré (autant pour le goût que pour l’esthétique) : chocolat blanc/graines de chanvre/mauve de mauritanie.

On ne sait que choisir et on n’a qu’une hâte venir découvrir de nouveaux mélanges au prochain salon Vivez Nature qui aura lieu à La Villette du 22 au 26 mai 2008 !

Interview de Christian Guilleminot, agriculteur biologique

DSC04443_2

 


LA ROUTE DES COMPTOIRS

IMG_3114_2

Depuis 1997 La Route des Comptoirs importe des thés et plantes certifiées bio. Ces créateurs d’infusions recherchent, inventent et testent tout au long de l’année de nouveaux mélanges (à ce jour une centaine de variétés de thés natures ou aromatisés).

Toutes les préparations sont aromatisées selon des méthodes artisanales et les plantations sont choisies pour avoir des méthodes de travail « humaines » et si possible labellisées en commerce équitable. De plus les thés en 100g sont conditionnés par une équipe de travailleurs handicapés dans un CAT (centre d’entraide au travail). Après avoir humé d’innombrables mélanges tous plus enivrants les uns que les autres je me suis laissé tentée par le thé blanc à la rose et sa saveur douce et fleurie, par le thé noir aux fruits rouges pour sa note fruitée et enfin par le thé rouge (Roïbos) aux agrumes et sa jolie couleur rouge cuivrée.

Connaissez-vous la différence entre le thé blanc, le thé vert, et le thé noir ?

Pour commencer, ces 3 thés viennent de la même plante, le théier.

DSC04468Le thé blanc est celui qui connait la transformation la plus faible. De jeunes feuilles sont cueillies avec les bourgeons, puis séchées le jour même. La différence avec le thé vert consiste donc en l’absence de flétrissage, de torréfaction et de roulage. Il demande une infusion assez longue (jusqu’à 10 minutes) avec une eau de source entre 60 et 70 degrés Celsius.

Le thé vert, très populaire en Chine et au Japon, où il est réputé avoir les propriétés thérapeutiques les plus efficaces. Après la cueillette, les feuilles sont séchées puis chauffées à haute température. Elles sont ensuite roulées et séchées plusieurs fois. Le séchage selon la méthode chinoise utilise des bassines de cuivre placées sur le feu, alors que les Japonais pratiquent le séchage à la vapeur.

Contrairement au thé vert, le thé noir peut se conserver plusieurs années sans perdre sa saveur. DSC04467Il est donc plus facilement transportable et commercialisable. Ces raisons ont fait longtemps préférer ce thé en Occident. Il contient aussi plus de caféine. Le thé noir est fabriqué selon le procédé « orthodoxe » ou le procédé « CTC », deux modes de fabrication mis au point par les Anglais au XIXe siècle.

Et le thé rouge ? En fait le thé est plus communément appelé « Roïbos » (buisson rougeâtre en afrikaans), naturellement sans théine, il est riche en nutriments, minéraux, et flavonoïdes et est bon pour la digestion. Contrairement aux apparences le Roïbos n’est pas de la même famille que le théier, bien que ces feuilles fermentées se ressemblent. Il pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cedarberg, situées au nord de la ville du Cap.

On lui attribue différentes vertus médicinales : la cure de l’asthme, des allergies, l’insomnie, la constipation ou l’eczéma.

On peut retrouver la Route des Comptoirs sur internet ou dans leur boutique du 17e à Paris.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :