Le monde du vin séduit les femmes

13 12 2008

Du 2 au décembre, le plus grand salon des professionnels du vin, Vinitech, s’est tenu à Bordeaux. Les femmes sont de plus en plus intéressées par le monde du vin, qui le lui rend bien.

vinitech

 

Votez pour cet article





Retour du salon Marjolaine

18 11 2008

Le bio ne connait pas la crise à en croire la fréquentation du salon Marjolaine qui s’est tenu la semaine dernière au Parc Floral de Paris !

Je me suis rendue jeudi aprés midi et j’ai été trés surprise de voir autant de monde dans les allées en plein semaine. Je n’ose imaginer ce que ça été ce week-end !   A en croire les exposants qui ont l’habitude de venir au salon, ils ne ressentent pas de restriction particulière par rapport aux années précédentes. Le public dans les allées est trés hétéroclite, on peut croiser des jeunes filles qui viennent entre copines ou des couples seniors poussant leur cabas bien chargé de fromage, viande, miel, céréales mais aussi shampoing et produits d’entretien. J’ai même entendu au coin d’un stand une cliente raconter qu’elle habitait en Bretagne et qu’elle venait tous les ans faire ces achats bio au salon !  

Pas moins de 80.000 visiteurs sont attendus à ce salon qui s’est tenu jusqu’à dimanche 16 novembre.   La consommation de produits bio a augmenté de 12 à 15% entre 2006 et 2007  et la fréquentation de ce type de salon en est la preuve.  

Voici quelques produits qui m’ont agréablement surpris ou amusés  :   

  • des sacs à main en liège, trés souples et un trés joli design;  
  • de la vaisselle jetable biodégradable à base de produits naturels (www.adiserve.fr), on peut également trouver de la vaisselle festive en plastique recyclable;  
  • des sacs à main et articles en packs de jus de fruits recyclés (www.taloma.fr)
  • un site de rencontre pour un amour ou des amis bio, pour partager une vie saine, un univers de bien-être naturel (www.amours-bio.com)
  • des cravates en bois (www.melissambre.fr)




Chocolat éthic et bio

31 10 2008

Selon une étude récente lancée en aout 2008 pour le salon du chocolat les français préfèrent le chocolat noir (50%), suivi du chocolat au lait (35%) et du chocolat blanc (15%).

Les femmes se disent être carrément chocomaniaques à 33 % tandis que les hommes se considèrent chocophiles à 67 %.

Le chocolat se consomme le soir devant la télé (à 80%), c’est un plaisir à plusieurs qui agit positivement sur le moral (88 % sont d’accord). Il a une influence positive sur le cœur et la libido pour 15% des hommes et 11% des femmes et ô surprise 41 % des femmes avouent que manger du chocolat leur procure plus de plaisir que faire l’amour ! Messieurs, qu’en dites vous ??!!

Le salon du chocolat est l’occasion de rencontrer 140 chocolatiers venus du monde entier. C’est aussi l’occasion de porter notre attention sur les conditions d’exploitations des plantations de cacao.

En 25 ans la consommation mondiale a doublé et l’émergence de nouveaux marchés comme l’Inde ou la Chine vont accroitre la demande en cacao.

L’IMPACT SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL DU CACAO

Les petits producteurs ne sont pas rémunérés dignement.

Les Etats-Unis, l’Angleterre, la France et l’Allemagne consomment à eux seuls la moitié du chocolat produit chaque année dans le monde. L’économie du chocolat qui repose sur celle du cacao, est très concentrée : six multinationales contrôlent 80% de la distribution (notamment Nestlé, Mars, Ferrero).  Les exploitants de cacao n’empochent que 4 % à 6 % du prix d’une tablette de chocolat.

Les forêts naturelles disparaissent au profit de plantation monoculture.

En Côte d’Ivoire quasiment 13% de la surface de la forêt d’origine, soit entre 8 et 10 millions d’hectares, ont été rasés pour planter des cacaoyers. Ce sont 170 000 hectares de forêt qui ont été transformées en plantation en Indonésie.

Il est possible de cultiver le cacao sous couvert forestier : la culture du cacao se fait alors sous l’ombre des arbres conservés de la forêt. Le chocolat La Siembra en est un bon exemple.

Les enfants travaillent dans les plantations de manières abusives.

L’UNICEF de la Côte d’Ivoire, estime que près de 300 000 enfants travaillent dans des conditions abusives en Afrique de l’Ouest. Privés d’éducation ils font des travaux qui mettent leur santé en danger en utilisant des pesticides.

LE CHOCOLAT BIOLOGIQUE C’EST 200 dollars de plus payé au producteur par tonne de cacao certifié biologique.

LE CHOCOLAT EQUITABLE C’EST une rémunération 3 fois élevée pour les cultivateurs et un maintien d’une plus grande variété écologique.

 

Le salon du chocolat éthic et bio (jusqu’au 2 novembre):

Ethiquable, chocolat equitable (Stand A2 au Salon du Chocolat)

Cacau Badaro, chocolat brésilien bio (Stand C14 au Salon du Chocolat)

Cinagra, chocolat équitable de Madagascar (Stand A19 au Salon du Chocolat)

El Ceibo, coopérative regroupant 800 familles de producteurs d’Amazonie (Stand B50 au Salon du Chocolat)

Nature Cacao, Artisan chocolatier biologique (Stand A18 au Salon du Chocolat)

Puerto cacao, bar à chocolat artisanal et équitable (Stand A29 au Salon du Chocolat)

Pour terminer sur une note légère, voici un petit quizz :

Les Français sont-ils des chocoaddicts ?

Qu’elle est la consommation annuelle moyenne d’un Français ?

  • 7 kg / an
  • 9 kg/ an
  • 12 kg/ an




Ce week-end = salon

16 10 2008

Non je ne passe pas le week-end assise dans mon salon ou à déballer mes cartons de déménagement. Ce week-end je cours de salon en salon, au programme : 

Salon Vivez Nature du vendredi 17 au lundi 20 octobre 2008, à La Grande Halle de la Villette

Déjà 29 éditions pour ce salon, devenu au fil des années l’évènement incontournable de la bio, de l’environnement mais aussi des produits au naturel.

Vivez Nature est depuis sa création, l’occasion idéale de déguster et acheter, dans une perspective ouverte, dynamique et surtout pleine d’espoir, des produits issus de l’agriculture biologique.

Pour la 1e fois le Salon Vivez Nature a lieu à La Grande Halle de la Villette, ce qui permet de tripler la surface d’exposition pour accueillir prés de 200 exposants.


Salon Pari Fermier du vendredi 17 au lundi 20 octobre 2008, Porte Champerret

Le Salon Pari Fermier existe depuis 15 ans maintenant. Ce salon est organisé par les producteurs fermiers eux-mêmes, et les participants sont tous des fermiers qui produisent, transforment et commercialisent directement leurs produits.

On peut y retrouver prés de 200 exposants représentant 21 régions dont les DOM-TOM. Durant le salon, des ateliers et des conseils culinaires sont proposés aux visiteurs pour découvrir les mariages et les créations étonnantes, « pour une cuisine en direct de la ferme », avec les produits fermiers de saison. Un grand chef chaque jour cuisinera en direct les produits du salon.


Foire d’automne de Meaux du jeudi 16 octobre au dimanche 19 octobre 2008, Centre ville de Meaux

La 13e édition de la Foire d’Automne célèbre l’Europe et le développement durable. Durant 4 journées chacun peut découvrir et profiter des produits d’exception présentés par 250 exposants.

Un pavillon sera dédié intégralement au développement durable et proposera tout un panel de produits, pour la maison, pour la personne : respect de l’environnement et économies d’énergies.

Un grand pôle de la gastronomie et des vins. Les gourmands et les gourmets se retrouveront autour de ce Pavillon et viendront y découvrir les spécialités culinaires françaises et européennes. Nouveauté 2008 : un espace européen réunira des saveurs venues de Hongrie, Irlande, Hollande, Espagne et Italie Des ateliers de cuisine sont organisés avec le Lycée hôtelier le Gué-à-Tresmes, et la Chambre de Commerce et d’industrie, à partir de produits du terroir. La Confrérie des Compagnons du Brie de Meaux organise dimanche 19 octobre, à l’Hôtel de Ville, le 29e Concours national du Brie de Meaux.

La Gastronomie est promue dans le cadre du 5e Concours Artistique National des Métiers de Bouche, concours unique en France qui fait référence chez les grands professionnels

Dur dur ce nouveau métier….Lundi je commence une diette !





La primeur de l’ile de Noirmoutier

20 05 2008

Il y a une dizaine de jours je vous parlais de la pomme de terre Bonnotte de Noirmoutier, et bien j’ai eu l’occasion de découvrir d’autres variétés de primeur de Noirmoutier au salon des saveurs et plaisirs gourmands .

Leur précocité printanière leur donne un arôme particulier et l’influence de l’océan atlantique apporte une note iodée caractéristique et une grande richesse en oligo-éléments. Il n’y a pas besoin de les éplucher, leur robe fine participe elle aussi à ce goût si particulier, tant apprécié.

Il existe 4 variétés de pommes de terre de Noirmoutier : la Bonnotte (ambassadrice universelle de l’ile), la Sirtéma (pomme de terre ronde à chaire blanche et au gout sucré), la Lady Christ’l (pomme de terre précoce et de forme oblongue), la Charlotte (variété estivale de l’ile).

On dit de la pomme de terre qu’elle est primeur lorsqu’elle est cueuillie avant maturité (90 jours), au contraire de la pomme de terre nouvelle qui est récoltée au terme de sa croissance (120 jours). C’est cette cueillette avant maturité qui lui confère sa fraicheur et son gout si particulier, sucré et parfumé.

Pour en savoir plus sur la pomme terre primeur de Noirmoutier

Les artisans cultivateurs de Noirmoutier ont demandé au prestigieux guide Gault et Millau de sélectionner 28 femmes chefs cuisinier de France afin de créer des recettes mettant en avant les variétés primeurs de l’ile. Les recettes sont consultables ici.

Pour ma part j’ai testé mes petites pommes de terre primeurs achetées au salon des saveurs et plaisirs gourmands dans une petite

Salade de gésiers de canard à l’huile de noisette. Lire le reste de cette entrée »





Salon Vivez Nature

20 05 2008

Le salon « Vivez Nature« , c’est l’occasion de découvrir des produits issus de l’agriculture biologique : pains et pâtisseries, vins, fromages, charcuteries, épices, tisanes, confitures, produits au soja, fruits et légumes, boissons, fruits secs, épicerie, céréales, graines germées, jus de fruits…

Mais aussi cosmétiques, santé au naturel, plantes médicinales, produits écologiques : produits d’hygiène et de santé, maquillage, produits d’entretien…

Vêtements pour hommes, femmes, enfants et bébés : soie, laine, tissages, coton, lin avec des créations originales d’artisans et des lignes de vêtements bio, chaussures.

Linge de maison, literie, couettes…

Presse, éditions, papeterie, jeux pour s’informer, apprendre

C’est aussi des conférences et des ateliers, pour s’informer et comprendre.

Informations pratiques
Lire le reste de cette entrée »





Des gouts, des saveurs, des producteurs

20 05 2008

De retour du salon des saveurs et plaisirs gourmands qui a eu lieu du 16 au 19 mai à la Porte Champerret.

Je ne peux m’empêcher de vous faire partager quelques unes des 1001 bonnes adresses découvertes.
Un salon très riche en couleurs en saveurs et en odeurs. Il fallait bien une bonne journée pour faire le tour de l’ensemble des stands et un estomac bien accroché pour gouter dans un ordre complètement dissolu des mets aussi variés qu’originaux! Dégustation d’huile d’olives, suivi de sardines au fromage de chèvre, de confiture (sans sucre ajouté), d’un morceau de chocolat crème pistache et amandes, d’un bouillon de légumes (bio), de nouveau de l’huile d’olive (bio), de mousses apéritives au gingembre, au confit d’oignon à l’ananas, confit de figue, de thon à l’oseille, de biscuits à la noisette, de glace noix de coco fraichement produite par des petits bras musclés (je vous en dirais plus dans un prochain billet)….bon je vais m’arrêter là car je sens que votre estomac qui ne tiendrait pas le choc !

Pour commencer voici une petite série de cours de cuisine (malheureusement tous basés à Paris).

Lire le reste de cette entrée »





Salon des plaisirs Gourmands

14 05 2008

Placée sous le signe du pique-nique chic & gastronomique, propice en cette saison, l’édition de Printemps du Salon SAVEURS des Plaisirs Gourmands dévoile, du 16 au 19 mai 2008, ses trésors de gourmandises !

4 jours pour découvrir des produits gourmands haut de gamme; des spécialités de terroir ainsi que des délices et saveurs lointaines.

Un divin achalandage – des poissons crus ou marinés aux douceurs fruitées en passant par les fromages frais et autres gourmandises sucrées… – et une ribambelle d’idées autour de la thématique : « le pique-nique chic et gastronomique » attendent les visiteurs.

Informations pratiques…

Quoi : Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands – Edition de Printemps
Quand : du 16 au 19 mai 2008
Où : Paris, Espace Champerret, (Porte de Champerret,)
Les horaires d’ouverture :
Vendredi 16 : 10h à 22h
Samedi 17 : 10h à 20h
Dimanche 18 : 10h à 20h
Lundi 19 : 10h à 19h

Entrée : 8 euros (plein tarif)

http://www.claro.fr/





Pari fermier de printemps

27 03 2008
Pari fermier

À l’occasion de son premier salon gourmand de l’année, du 4 au 6 avril 2008, « Pari Fermier » regroupe au Parc Floral de Paris 100 fermiers indépendants, créatifs et surprenants, engagés dans une agriculture durable et responsable. Venus de toutes les régions de France, ils présenteront leurs dernières spécialités, associant produits authentiques et saveurs inédites. Les enfants seront à la fête durant le week-end avec, au programme, le jardin des petits artistes, une animation pour apprendre à faire de la musique avec les plantes, des expositions de sculptures végétales, etc.

En savoir plus : www.parifermier.com





Coup de coeur au salon Vivre Autrement

17 03 2008

Le salon Vivre Autrement vient de fermer ses portes. 400 exposants se sont réunis pour nous proposer de consommer bio et équitable.

Je me suis rendue au salon pour visiter la partie gastronomique et j’ai particulièrement flashé sur 2 producteurs. Laissez moi faire les présentations…

CHOC’FLEURS

ChocFleursChristian Guilleminot, propriétaire de l’exploitation Guilleminot-Chamboul’tou dans la région Centre, produit des articles bio originaux à base de plantes sauvages. Cet agriculteur reconverti et particulièrement jovial, c’est spécialisé dans les plantes sauvages et les graines de chanvre. Avec ces ingrédients, il fabrique des sablés et des chocolats aromatisés aux orties, à la menthe, à la reine des prés, des pâtes au gingembre.

Cet assemblage est particulièrement détonnant. J’ai pu gouter du chocolat noir et fleur d’hybiscus, un chocolat noir datte/orange confite/graine de chanvre/ortie, un chocolat au lait datte/citron confit, un chocolat noir noix de coco/figue séchée/graines de chanvre/ortie, un chocolat blanc banane/gaines de chanvre/reine des prés. Mon préféré (autant pour le goût que pour l’esthétique) : chocolat blanc/graines de chanvre/mauve de mauritanie.

On ne sait que choisir et on n’a qu’une hâte venir découvrir de nouveaux mélanges au prochain salon Vivez Nature qui aura lieu à La Villette du 22 au 26 mai 2008 !

Interview de Christian Guilleminot, agriculteur biologique

DSC04443_2

 


LA ROUTE DES COMPTOIRS

IMG_3114_2

Depuis 1997 La Route des Comptoirs importe des thés et plantes certifiées bio. Ces créateurs d’infusions recherchent, inventent et testent tout au long de l’année de nouveaux mélanges (à ce jour une centaine de variétés de thés natures ou aromatisés).

Toutes les préparations sont aromatisées selon des méthodes artisanales et les plantations sont choisies pour avoir des méthodes de travail « humaines » et si possible labellisées en commerce équitable. De plus les thés en 100g sont conditionnés par une équipe de travailleurs handicapés dans un CAT (centre d’entraide au travail). Après avoir humé d’innombrables mélanges tous plus enivrants les uns que les autres je me suis laissé tentée par le thé blanc à la rose et sa saveur douce et fleurie, par le thé noir aux fruits rouges pour sa note fruitée et enfin par le thé rouge (Roïbos) aux agrumes et sa jolie couleur rouge cuivrée.

Connaissez-vous la différence entre le thé blanc, le thé vert, et le thé noir ?

Pour commencer, ces 3 thés viennent de la même plante, le théier.

DSC04468Le thé blanc est celui qui connait la transformation la plus faible. De jeunes feuilles sont cueillies avec les bourgeons, puis séchées le jour même. La différence avec le thé vert consiste donc en l’absence de flétrissage, de torréfaction et de roulage. Il demande une infusion assez longue (jusqu’à 10 minutes) avec une eau de source entre 60 et 70 degrés Celsius.

Le thé vert, très populaire en Chine et au Japon, où il est réputé avoir les propriétés thérapeutiques les plus efficaces. Après la cueillette, les feuilles sont séchées puis chauffées à haute température. Elles sont ensuite roulées et séchées plusieurs fois. Le séchage selon la méthode chinoise utilise des bassines de cuivre placées sur le feu, alors que les Japonais pratiquent le séchage à la vapeur.

Contrairement au thé vert, le thé noir peut se conserver plusieurs années sans perdre sa saveur. DSC04467Il est donc plus facilement transportable et commercialisable. Ces raisons ont fait longtemps préférer ce thé en Occident. Il contient aussi plus de caféine. Le thé noir est fabriqué selon le procédé « orthodoxe » ou le procédé « CTC », deux modes de fabrication mis au point par les Anglais au XIXe siècle.

Et le thé rouge ? En fait le thé est plus communément appelé « Roïbos » (buisson rougeâtre en afrikaans), naturellement sans théine, il est riche en nutriments, minéraux, et flavonoïdes et est bon pour la digestion. Contrairement aux apparences le Roïbos n’est pas de la même famille que le théier, bien que ces feuilles fermentées se ressemblent. Il pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cedarberg, situées au nord de la ville du Cap.

On lui attribue différentes vertus médicinales : la cure de l’asthme, des allergies, l’insomnie, la constipation ou l’eczéma.

On peut retrouver la Route des Comptoirs sur internet ou dans leur boutique du 17e à Paris.