La mozzarella qu’on assassine

22 07 2008

Une quarantaine d’entreprises, localisées principalement en Italie et en Allemagne, sont accusées par la justice italienne de participer à un trafic de fromages avariés recyclés puis vendus à travers l’Europe.

Le quotidien italien La Repubblica, qui révèle l’affaire, raconte que ces fromages contenant des vers ou couverts d’excréments de rongeurs, étaient mélangés à des produits fromagers «frais» pour être réutilisés dans la fabrication de mozzarella, gorgonzola et autres fromages fondus vendus dans toute l’Europe.

Au total il s’agit de 11 000 tonnes de fromages avarié et réutilisé au cours de ces deux dernières années et les quatre entreprises de recyclage auraient réalisé un chiffre d’affaires de quelque 10 millions d’euros.

Le rapport des enquêteurs cite notamment la marque Galbani, qui est en France la principale marque vendant de la mozzarella. Biensur la société Galbani dément cette accusation mais reconnaîtrait malgré tout avoir eu « dans le passé des relations avec cette affaire ». Elle dit avoir rompu avec ces pratiques depuis son rachat en 2006 par Lactalis.

La Mozzarella est un des fromages les plus connu au monde et paradoxalement le moins connu du grand public en termes de gout. En effet il existe un ENORME fossé entre une Mozarrella caoutchouteuse et insipide au lait de vache vendue dans les grandes surfaces et la VRAIE Mozzarrella au lait de bufflonne, d’un moelleux et d’une douceur incomparable.

Je n’ai jamais été fan de ce fromage que je trouvais sans gout ; il faut dire que j’ai une nette préférence pour les fromages forts en gout , vous savez les fromages « qui puent » !

J’ai eu l’occasion de gouter le mois dernier à de la Mozarella au lait de bufflonne et j’ai été très surprise par la différence avec celle que l’on mange d’habitude. Celle-ci était fondante sous la langue avec un gout subtile peu connu que procure le lait de bufflonne.

Ce scandale est l’occasion de gouter à LA VRAIE Mozzarella et de boycotter ces produits fades fabriqués par des industriels qui n’ont aucun respect pour le consommateur.

Malheureusement, depuis que j’ai gouté cette petite merveille, j’ai tenté de retrouver ce produit dans une grande surface sans succès. Celle que j’avais goutée était importée d’Italie et je suppose qu’il est possible d’en trouver dans une fromagerie digne de ce nom…encore faut-il en trouver une !

Je pars donc à la recherche de cette profession en sursit (quoi que pas tant que ça si les industriels continuent d’être aussi malhonnêtes !).

En faisant cette recherche je suis tombée sur un article de mars 2008 d’une quadra célibatante concernant le boycott de la mozzarella au lait de bufflonne…Allons bon, quel est le problème cette fois-ci ?

Il semblerait que les fromages fabriqués dans la Campanie, une région du sud de l’Italie, représentant 80% de l’exportation, aient un taux de dioxine supérieur aux normes européennes. Cela serait dû aux déchets enterrés en masse dans cette région, là où les bufflonnes paissent l’herbe ainsi contaminée.

Certains gouvernements étrangers (Japon, Etats Unis) ont réduit ou stoppé leurs importations de mozzarella, et les ventes de ce produit ont chuté de 30%. l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), affirme qu’«il n’y a pas de risque majeur» et la France n’a donc pas modifié ses habitudes d’importation.

Selon le gourverment italien , une « présence de dioxine modérément supérieure à la norme » a été effectivement détectée chez vingt-cinq producteurs de mozzarella, sur les 130 soumis à des contrôles en février 2008 . Les installations en question ont été mises sous séquestre, tout comme les 83 élevages qui fournissaient le lait incriminé.

Par ailleurs, selon La Repubblica, il faudrait « consommer quotidiennement environ 1 300 kg de cette « mozzarella incriminée » pendant quinze jours pour mettre en danger sa santé ».

La Mozzarella est à l’Italie ce que le camembert est à la France : un patrimoine culinaire. A ce titre plusieurs groupes se sont créés sur Facebook afin de défendre ce produit.

De cette nouvelle crise ressurgit une question que je me pose de plus en plus « Qui croire et quoi manger ? ». Même en étant attentif il devient de plus en plus difficile d’être assuré de la qualité des produits alimentaire de grande consommation.

Qu’en pensez-vous ?


Actions

Information

8 responses

22 07 2008
Tiuscha

J’ai à plusieurs reprises écrit au sujet du camembert, je ne peux d’applaudir à ton article, la sauvegarde des fromages de terroir et le refus des pâtes industrielles et monosaveurs voilà des préoccupations et objectifs que nous partageons.. Merci pour ce sujet !

22 07 2008
Lilou

Merci pour ton soutien Tiuscha. Cela fait plaisir de voir d’autres personnes attachées aux valeurs que je défend. J’apprécie beaucoup tes recettes d’ailleurs que je trouve légères et trés originales.
A bientôt.

24 07 2008
delimoon

Tout comme toi, je me suis posée la même question. Et ce n’est pas facile d’y répondre tous les jours.
Finalement, je me suis donné une ligne de conduite et surtout d’achat: acheter LOCAL quand le produit pousse, est élevé ou est manufacturé dans mon pays et LIMITER au strict MINIMUM les produits importés.

Pour ce qui est de la mozzarella de bufflone, nous avons ici, en Suisse, des éleveurs qui en produisent et elle est excellente. De plus, elle est facile à trouver et il n’y a rien à dire question qualité-prix.

J’aime bien ton blog qui rapporte de problèmes sanitaires, budgétaires et de santé publique.

Bien à toi
verO

21 08 2008
charvet

Galbani est une marque qui appartient à Président……Évidemment c’est le grand silence, surtout pour nous inonder. sur le marché d’une mozarella sans aucun gout,insipide

12 03 2015
russian call girls

russian call girls

La mozzarella qu’on assassine | Une saveur d’avance

15 03 2015
Black Girls

Black Girls

La mozzarella qu’on assassine | Une saveur d’avance

27 01 2016
Procurves Plus Erfahrungen

Procurves Plus Erfahrungen

La mozzarella qu’on assassine | Une saveur d’avance

10 09 2016
Blandine gayon

Merci beaucoup pour cette article !! il est bien vrai !! J’ai eu l’occasion de manger de la VRAIE mozzarella en Italie, sublime !!! Mais revenue en France, quand j’ai voulu en acheter pour montrer à ma famille que ce n’était pas insipide, tout était sans goût, même avec la marque italienne dessus… comme quoi il faut regarder la composition avant d’acheter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :